FOUSSOUBIE et autres cavités voisines (Ardèche, France)                              www.foussoubie.fr

 

 

PAGE : Mise en ligne 29.05.2013 - Mise à jour 02.10.2014 - 1761 visites au 30.09.2017

 

WORTHINGTON Stephen Richard Hurst (2004) Hydraulic and geological factors influencing conduit flow depth. dans Cave and Karst Science n°31-3 (2004) ; British Cave Research Association (UK) {52p. ; p.123/134, 16 fig. ou photos, 3 tableaux}

(2004) n°31-3
Abstract
There has much been speculation as to whether cave formation should occur at, above, or below the water table, but a satisfactory explanation has been lacking until recently. The last 50 years has seen extensive mapping of caves both above and, more recently, below the water table. It is now becoming apparent that there are systematic differences in depth of flow between different areas and that conduit flow to depths> 100m below the water table is not uncommon. Such deep flow is facilitated by the lower viscosity of geothermally heated water at depth. Analysis of data from caves shows that depth of flow is primarily a function of flow path length, stratal dip and fracture anisotropy. This explains why conduits form at shallow depths in platform settings such as in Kentucky, at moderate depths (10-100m) in folded strata such as in England and in the Appalachian Mountains, and at depths of several hundred metres in exceptional settings where there are very long flow paths.

Résumé [Traduction Google + PLR + SW]
Beaucoup de spéculations ont été faites pour savoir si la formation d'une grotte se faisait au-dessus ou au-dessous de la nappe phréatique, mais aucune explication satisfaisante n'a encore été donnée. Les 50 dernières années ont révélé de nombreuses cartographies de grottes au-dessus, et plus récemment, au-dessous de la nappe phréatique. Il est désormais évident qu'il y a des différences systématiques dans la profondeur de l'écoulement entre ces différents domaines et que des débits à des profondeurs de plus de 100 m au-dessous de la nappe phréatique ne sont pas rares. Un tel écoulement profond est facilité par la faible viscosité de l'eau chauffée par géothermie en profondeur. L'analyse des données provenant des grottes montre que la profondeur de l'écoulement est principalement fonction de la distance entre perte et exsurgence, du pendage des strates et de l'anisotropie de la fracture. Cela explique pourquoi des conduits se forment à faible profondeur dans les milieux de plate-forme comme dans le Kentucky, à des profondeurs modérées (10-100m) dans des couches plissées comme en Angleterre et dans les Appalaches, et à des profondeurs de plusieurs centaines de mètres dans des lieux d'exception où il ya des percées hydrologiques très longues.

Cavité(s) ardéchoise(s) citée(s) :
Foussoubie [réseau de], p.126 tab.2, Biblio p.133

Mis en ligne avec l'aimable autorisation de
Stephen WORTHINGTON
and first published in Cave and Karst Science Reproduced with the permission of the
British Cave Research Association
(2004) Volume 31, Number 3, pp. 123-134

  Article (2004) Bulletin complet
 
Mis en ligne 614 téléchargements n°31-3 (2004)
29.05.2013 au 30.09.2017 Lien site BCRA

WORTHINGTON Stephen Richard Hurst (2005) Evolution of caves in response to base-level lowering. dans Cave and Karst Science n°32-1 (2005) ; British Cave Research Association (UK) {52p. ; p.3/12, 14 fig. ou photos} 

(2005) n°32-1
Abstract
: Base-level lowering plays an important role in cave passage development and morphology. Commonly cave conduits are formed at depth below the water table, and sub-horizontal conduits can form at depths of more than 100m below the water table. The depth of formation is a function of flow path length and stratal dip. Subsequent base-level lowering is responsible for evolution from a deep phreatic to a shallow phreatic to a vadose, water-table setting, and is accompanied by gradational features such as bypass passages, vadose entrenchment, and undercapture passages. This pattern of evolution expands on the two-cycle hypothesis of Davis (1930), is compatible with a gradual lowering of base level, and is common. Most caves do not evolve to a vadose passage stretching from sink to spring because the flow is redirected by undercaptures, which are at a lower elevation and are usually formed below the water table. Undercaptures frequently form distributary springs and provide much of the complexity seen in cave maps. Distributary springs and bypass passages can also be formed during short-term rises in base level that also produce wall notches.

Résumé [Traduction Google + PLR + SW]
L'abaissement du niveau de base joue un rôle important dans la karstogenèse d'une grotte et dans sa morphologie. Des galeries de grottes peuvent se former en profondeur sous la nappe phréatique, et certains conduits sub-horizontaux à plus de 100m en dessous d'elle. La profondeur de la formation est fonction de la longueur de la percée hydrologique et du pendage des strates. Par la suite, l'abaissement du niveau de base est responsable de l'évolution d'une nappe phréatique profonde vers une nappe phréatique peu profonde, puis en zone vadose, et est accompagnée par des paliers caractéristiques tels que dérivations, canyons en trous de serrure, et soutirages. Ce schéma d'évolution basé sur l'hypothèse en deux cycles de Davis (1930), est compatible avec une baisse progressive du niveau de base, et est général. La plupart des grottes n'évoluent pas vers une zone vadose de la perte à l'exsurgence, car les eaux sont captées par les soutirages qui sont à un niveau inférieur et généralement formés en dessous de la nappe phréatique. Ces pertes forment fréquemment des exsurgences en delta et causent en grande partie la complexité observée dans les topographies souterraines. Exsurgences en delta et dérivations peuvent également se former au cours de hausses temporaires du niveau de base qui produisent également des cupules d'érosion.

Cavité(s) ardéchoise(s) citée(s) :
Foussoubie [réseau de], p.5 et fig.5, 6 fig.6, 10, Biblio p.12
Pont [goul du], p.10
Tannerie [goul de la], p.10

Mis en ligne avec l'aimable autorisation de
Stephen WORTHINGTON
and first published in Cave and Karst Science Reproduced with the permission of the
British Cave Research Association
(2005) Volume 32, Number 1, pp.5-12

  Article (2005) Bulletin complet
 
Mis en ligne 603 téléchargements n°32-1 (2005)
29.05.2013 au 30.09.2017 Lien site BCRA