FOUSSOUBIE et autres cavités voisines (Ardèche, France)                              www.foussoubie.fr

 

 

PAGE : Mise en ligne 25.10.2015 - Mise à jour 04.11.2015 - 2147 visites au 30.11.2017

 CHOCHOD Daniel (2015)
dans le secteur F

L'histoire d'une passion 1970-1981

© 2015   Daniel CHOCHOD
© 2015   Éditions foussoubie.fr

 

Mis en ligne avec l'aimable autorisation de
Daniel CHOCHOD

et des
Éditions foussoubie.fr

L'histoire d'une passion 1970-1981
L'histoire d'une passion 1970-1981 - Annexe I - Chronologie « Jour le Jour »
L'histoire d'une passion 1970-1981 - Annexe II - Récits par cavité

   Cette page met en exergue les parties de l'ouvrage de Daniel CHOCHOD concernant le secteur F des Gorges de l'Ardèche (secteur de Foussoubie) compris entre la rivière Ardèche au nord, la limite départementale avec le Gard au sud, la route départementale D579 à l'ouest et à l'est un tracé suivant les chemins existants au plus droit entre le thalweg de la combe de Vanmale et la limite départementale.

 

L'histoire d'une passion 1970-1981

Voir page détaillée "biblio" de ce document.
La version "papier" est en vente sur ce site.
La version numérique y est aussi consultable dans son intégralité.

   C’est l'ouvrage principal et le récit de Daniel Chochod, illustré par 141 dessins et 50 figures de l'auteur qui raconte son évolution spéléologique et ses explorations en Ardèche et plus particulièrement ses débuts avec le SCL (Spéléo-Club de Lutèce, Paris), le GRB (Groupe de Recherches Biospéléologiques, Paris) et le MASC (Montélimar Archéo Spéléo Club) à Foussoubie, à la perte du Rieussec ou à la grotte de la Chaire.

   Cette partie est loin d'être négligeable puisqu'elle représente environ 33 pages consacrées à ce secteur englobant la goule de Foussoubie, la perte du Rieussec, la grotte de la Chaire et quelques autres petites cavités. Le reste de l'ouvrage se partage entre ses apprentissages dans la première partie et surtout à la zone bourguesanne du Rimourin (ou Rimouren) à l'ouest de Bourg-Saint-Andéol, amonts possibles des célèvres fontaines de Tourne, les gouls de la Tannerie et du Pont où les plongeurs ont atteint la cote de -240m sous la vasque d'entrée de la Tannerie, bien plus bas que le niveau de la Méditerranée.

(166 pages, 141 dessins, 50 figures, 1 photo)

p.17/24
1970-1973

- apprentissage et découverte de la goule de Foussoubie.
- Travaux dans les galeries des siphons 6 et 20.
- Après désiphonnage, jonction des galeries des siphons 12 et 20.
- Topographie dans la galerie SSN.
- Soutien à l'équipe de plongeurs siciliens de Blasco Scammacca.

p.30/32
1972-1975
Désobstruction de la perte du Rieussec.

p.29
1974
Au bord de la catastrophe
lors d'une descente dans la goule en crue.

p.36/41
1974-1976
Désobstructions à la grotte de la Chaire.
Découverte d'environ 400 m supplémentaires.
(+ grotte des Dessous et grotte des Marmousets).


p.42/48
1976
Plongée au siphon 7B
de la goule de Foussoubie.
Désobstruction perte du Dernier Lac (Goule)
et perte de la combe de Vanmale.

p.142/146
La goule de Foussoubie et son histoire
vue par Daniel Chochod (1984).

p.61/62
Réduction plan d'ensemble du
réseau de Foussoubie
(GRB - Patrick Le Roux 1981)

L'histoire d'une passion 1970-1981
Annexe I - Chronologie « Jour le Jour »

Voir page détaillée "biblio" de ce document.
Version numérique consultable dans son intégralité.

   Ce complément de l’ouvrage principal reproduit les écrits originaux racontant au jour le jour ses sorties spéléos.

(386 pages, figures non numérotées, 1 photo).

Notes manuscrites chronologiques.
Se reporter au Sommaire détaillé.

L'histoire d'une passion 1970-1981
Annexe II - Récits par cavité

Voir page détaillée "biblio" de ce document.
Version numérique consultable dans son intégralité.

   Dans ce deuxième complément, les textes ont été réorganisés et regroupés par cavité

-1-          Goule de Foussoubie (Vagnas) p.5/22
-2-          Perte du Rieussec (Salavas) p.23/30
-3-          Grotte de la Chaire (Salavas) p.31/39
-4-         Aven-perte de la combe deVanmale(Labastide-de-Virac) p.40
-5-         Aven des Trois Colombins et Puits à Émile (Salavas) p.41/42


(116 pages, 82 figures, 1 photo).