FOUSSOUBIE et autres cavités voisines (Ardèche, France)                              www.foussoubie.fr

 

 

PAGE : Mise en ligne 15.03.2019 - Mise à jour 16.03.2019 - 169 visites   au 31.08.2019

LHERMITE Siméon (18xx-19xx)
Descente de l'Ardèche en bateau
(1904), Imprimerie J. Brabo (Alais)
Descente de l'Ardèche en bateau.
De Vallon au Pont d'Arc et à Saint-Martin
(1999) Rééd. E&R (Valence)

LHERMITE Siméon (1904) Descente de l'Ardèche en bateau ; Imprimerie J. Brabo (Alais) {16x24 n.p. (54p.), 26 planches HT, carte dépliant ; §6 et 14}

  Extraits

Descente de l'Ardèche
en bateau

Extraits "Goule de Foussoubie et source de Vanmale"
{n.p. §6 et 14}

Mis en ligne 13 téléchargements
15.03.2019 au 31.08.2019

Cavité(s) ardéchoise(s) citée(s) [Extraits seulement] :
Foussoubie [goule de], §.6
Vanmale (source de], §.14

LHERMITE Siméon (1999) Descente de l'Ardèche en bateau. De Vallon au Pont d'Arc et à Saint-Martin ; Réédition E&R (Valence), imprimerie J. Brabo (Alais) {16x24 n.p. (54p.) ; §6 et 14}

Réédition (1999) couv.
Éditions E&R (Valence)

 

   L'intérêt de cette publication, qui par ses descriptions n'apporte aucun renseignement complémentaire et qui aurait donc dû se ranger avec les autres voyageurs du XIXe siècle, réside dans ses deux illustrations (photos ou gravures) de l'évent de Foussoubie et de la source de Vanmale.
   Ces deux documents présentent ces deux lieux au tout début du XXe siècle et permettent de visualiser l'état de la végétation de l'époque. Il faut remarquer la nudité, par rapport à nos jours, de ces rives ardéchoises alors encore ou récemment colonisées par les troupeaux de chèvres ou de moutons.
   Or, les explorations contemporaines de GAUPILLAT et ARMAND se heurtent à la présence abondante de gaz carbonique dont l'origine est généralement attribuée à l'importance de ladite végétation. Quelques 60 à 80 années plus tard, avec une végétation bien plus abondante par abandon de l'élevage dans le maquis, les équipes spéléologiques ne constatent plus de gaz carbonique.
   Depuis, avec une végétation certes encore plus abondante, le gaz carbonique est de retour.

   Se pourrait-il que l'importance du CO2 ne soit pas liée à l'abondance de la végétation en surface ? Le serait-elle avec un important décalage dans le temps ? Les années à venir ne devraient pas voir la végétation diminuer mais qu'en sera-t-il du taux de CO2 si handicapant pour l'exploration spéléologique ? Diminuera-t-il cycliquement ou augmentera-t-il encore davantage ?

   Siméon LHERMITE (18xx-19xx) serait aussi le frère SALLUSTIEN Joseph, directeur des écoles chrétiennes d'Uzès et Avignon, ayant réuni avec le frère SAVINIEN Joseph (Joseph LHERMITE), une importante collection archéologique actuellement au musée de la Société archéologique de Montpellier. Il a aussi écrit des articles sur les grottes de la vallée du Gardon.

§.6 [Goule de Foussoubie]
« LA GOULE (1) DE FOUSSOUBIE
La Goule de Foussoubie est un abîme en forme d'entonnoir creusé naturellement, au nord-est de la commune de Vagnas. Par un passage souterrain, les sept ruisseaux de la Bastide-de-Virac (2) y déversent leurs eaux et forment un torrent qui, de caverne en caverne, franchit par des cascades inconnues la différence de niveau entre la Goule de Foussoubie et l'Ardèche, au-dessus du Pont-d'Arc. A une petite distance en amont du pont naturel, les eaux disparues d'abord, reparaissent au jour, ·par deux sources, faibles en temps ordinaires, très fortes quand le torrent de la Goule est grossi par les orages. Avant de s'écouler dans l'Ardèche ce cours d'eau souterrain parcourt cinq à six kilomètres à travers les montagnes. On a essayé plusieurs fois de l'explorer, mais les spéléologues, même les plus passionnés pour l'hydrologie souterraine, ont dû renoncer à leur projet, en face de difficultés insurmontables. L'un de leurs vaillants pionniers, périt, il y a quelques années, victime de son amour pour la science.

(1) Goulo (arabe ghul,.) mauvais génie qui dévore· les cadavres.
(2) Commune du canton de Vallon, ayant 415 habitants. Ce village est bâti sur un sommet de 372 mètres d'altitude, près duquel se trouvent les ruines de· l'ermitage de.Saint·Roman.
»


Photo ou gravure Évent de Foussoubie
extraite de LHERMITE Siméon (1904)
Descente de l'Ardèche en bateau

§.14 [Fontaine de Vanmale]
« La grotte d'où sort cette fontaine semble sans issue ; mais au bout de quelques pas, on trouve sur la droite une ouverture donnant dans une vallée visitée du soleil couchant, et dans laquelle fleurissent la lavande et·le terébinthe ; les chênes et les genévriers y sont rabougris. Cette petite vallée, sorte de terrasse dominant la rivière, est bornée à l'ouest par une haute muraille calcaire coupée seulement par une crevasse, où grimpe un étroit sentier au milieu des buissons. C'est par là que passent les habitants de la Bastide-de-Virac (1), qui se rendent à Chames ou à Saint-Remèze. Ils n'ont qu'à héler le batelier du coquet restaurant qui est à proximité, et il s'empresse de les faire transporter de l'autre côté de la rivière. »


Photo ou gravure Source de Vanmale
extraite de LHERMITE Siméon (1904)
Descente de l'Ardèche en bateau