FOUSSOUBIE et autres cavités voisines (Ardèche, France)                              www.foussoubie.fr

 

 

PAGE : Mise en ligne 10.04.2019 - Mise à jour 11.04.2019 - 77 visites   au 31.07.2019

SÉBILLOT Paul
(1843-1918)


Gargantua dans les traditions populaires (1883)

SÉBILLOT Paul (1883) Gargantua dans les traditions populaires ; Maisonneuve & Cie, collection "Les littératures populaires de toutes les nations" t.XII (Paris) {XXXIIp. + 348p. ; p.266}
• Rééd. (2002) ; Arbre d'or éditions (Genève)
• Rééd. (2007) ; Actilia multimedia édition (Theix, 56)

  Extraits

Gargantua dans les
traditions populaires

Extrait "Goule"
{p.266}

Mis en ligne 14 téléchargements
10.04.2019 au 31.07.2019

   Paul SÉBILLOT est né à Matignon (22) le 6 février 1843 et décèdé à Paris le 23 avril 1918. Ethnologue, écrivain et peintre, surtout du littoral breton, beaucoup de ses travaux sont consacrés à sa province natale et à la culture celtique. De 1889 à 1892, il est chef de cabinet de son beau-frére Yves Guyot, alors ministre des travaux publics. Ses publications sont nombreuses et traitent de folklore et de traditions populaires auxquelles il s'était intéressé dans sa jeunesse, puis à partir de 1870.

   Voir plus de détails sur Widipédia et encore plus, «Prince du folklore» [Claudie Voisenat, 2008], sur www.berose.fr.

   L'ouvrage de Sébillot est consultable sur histoirebook ou wikisource.

p.266
« Mais là où ces appellations fourmillent, c’est dans les terrains calcaires, où d’énormes roches cubiques de 2 à 25 mètres s’élèvent de tous côtés, et que l’on ne connaît que sous le nom de Pavés-des-Géants. Il se trouve aussi, dans ces terrains, de profonds et insondables avens à l’ouverture béante, presque à niveau du sol, comme le grand souterrain de la Goule, auquel on donne le nom de Gueule de Gargantua.
(Communiqué par M. Ollier de Marichard)
 »

   C'est la seule allusion à Gargantua trouvée à propos de la goule de Foussoubie. Dans aucun autre ouvrage, Gargantua n'est pris en référence. Le terme "goule" dans la tradition occitane désigne certes une "gueule" ce qu'est bien l'entonnoir de Foussoubie, quant à Gargantua, mystère !

Rééd. (2002)
Arbre d'or éditions
(Genève)
Rééd. (2007)
Actilia multimedia édition
(Theix, 56)