FOUSSOUBIE et autres cavités voisines (Ardèche, France)                              www.foussoubie.fr

 

 

PAGE : Mise en ligne 09.04.2019 - Mise à jour 09.04.2019 - 193 visites   au 30.09.2019

JOANNE Adolphe
(1813-1881)

Géographie de l'Ardèche (1873)

JOANNE Adolphe (1873) Géographie de l'Ardèche ; Librairie de Louis Hachette & Cie, collection "Les guides Joanne" (Paris) {in-12 62p., carte couleurs HT, 12 gravures ; p.18, 19/20, 50}
• Plusieurs rééditions, gravures supplémentaires.

  Extraits

Géographie de l'Ardèche
Éd. (1911)
Extrait "Goule de Foussoubie"
{p.20, 21/22, 55}

Mis en ligne 11 téléchargements
09.04.2019 au 30.09.2019

 

 

   Au cours du XIXe siècle, de nombreux "voyageurs" publient des descriptions. Ce sont en quelque sorte les ancêtres du "Guide Michelin". DULAURE semble le premier publié. Les suivants reprennent plus ou moins les mêmes termes, puisés l'un sur l'autre ou dans l'ouvrage de Soulavie. Aucun n'apporte vraiment du nouveau.
L'HERMITTE Siméon (1904) aurait pu rentrer dans cette sous catégorie, mais il est publié au XXe siècle et montre 2 photographies anciennes de l'Évent et de Vanmale, d'où son intérêt.

   Adophe JOANNE est né le 16 septembre 1813 à Dijon et décédé le 1 mars 1881 à Paris. Il était avocat, journaliste et auteur dramatique.
« Adolphe Joanne écrit d’abord des guides de Voyage pour l’éditeur Louis Maison, mais lorsque le fonds est racheté par Louis Hachette, il devient officiellement  le directeur de collection des Guides-Joanne le 1er octobre 1855.
   Passionné par la montagne et l’alpinisme, il s’engage régulièrement auprès du  Club Alpin français. Son fils unique, Paul Joanne, prend progressivement la relève pour devenir à sa mort (en 1881) le nouveau directeur de collection. Celui-ci contribue à doubler voire tripler le nombre de titres publiés par an. Il est aussi membre du Touring-Club de France, renforçant le lien entre le TCF et les Guides-Joanne. Il est ensuite remplacé par Marcel Monmarché en 1911.

   Bien structuré, le contenu rédactionnel de ces guides se veut d’une neutralité à toute épreuve, dans laquelle les impressions personnelles sont laissées de coté. L’objectif n’est pas de présenter un ouvrage scientifique exhaustif mais plutôt de proposer un guide dans lequel on trouve rapidement les informations essentielles. Ainsi, tout ce qui a trait à la géologie, l’histoire, les arts ou encore les industries du pays visité se trouve compilé en un seul document, d’un format pratique et maniable. La collection des Guides-Joanne fût l’une des plus importante de l’époque, avec plus de 1900 références, elle laissera place à la collection des Guides-Bleus en 1919. » [Extraits de TILLION Germaine (2018) Bibliothèque du Tourisme et des Voyages sur le site PARIS Bibliothèques].

   Voir aussi Guides Joanne sur Wikipedia.

   9e éd. (1911) sur Gallica.

p.18
« L'Ardèche reçoit le Lignon, la Fontaulière, la Volane, l'Auzon, la Ligne, la Baume, le Chassezac, l'Ibie, la Goule de Foussoubie. »

p.19/20
«  La Goule de Foussoubie est un entonnoir creusé au NE de Vagnas ; elle reçoit un torrent qui, de caverne en caverne, rachète par des cascades inconnues la différence de niveau de 230m qu'il y a entre la Goule de Foussoubie et l'Ardèche au-dessus du Pont-d'Arc : c'est à une petite distance en amont du pont naturel que les eaux disparues reparaissent au jour, par deux sources, faibles en temps ordinaire, très fortes quand le torrent de la Goule de Foussoubie est grossi par les orages et que même, la Goule ne pouvant tout recevoir, il se forme un petit lac à l'entrée du gouffre. »

p.50
« Labastide-de-Virac, 405 h., c. de Vallon. ---> Sur un sommet de 372 mèt., ruines de l'ermitage de Saint-Roman. — Goule de Foussoubie (V. p 19 ). »