FOUSSOUBIE et autres cavités voisines (Ardèche, France)                              www.foussoubie.fr

 

 

PAGE : Mise en ligne 05.12.2017 - Mise à jour 07.12.2017 - xxx visites   au 30.11.2017

SLAMA Pierre
Synthèse de sa participation à l'étude scientifique
du réseau de Foussoubie et de son secteur
Patrick LE ROUX

Biologie        Station "Mercure"       Colorations         Topographies


 

BIOLOGIE

   « De la classification classique (plus souvent appelée de Linné, XVIIIe siècle), en passant par la phylogénie (Willi Hennig, 1950), jusqu'au séquençage moléculaire (depuis les années 70) » [site entomologic.jimdo.com], l'identification des règnes animal et végétal est le domaine des "spécialistes". Distinguer l'espèce à reflets bleuâtres de celle à reflets verdâtres était trop souvent la règle du jeu dans l'espoir d'y associer un …i au nom de cette variété.

   Pierre qui récolte consciencieusement des échantillons dans les grottes confie ses captures, le plus souvent par l'intermédiaire du Docteur Jean BALAZUC qui se consacre lui aux Coléoptères de l'Ardèche. Son espoir était de réaliser une synthèse locale des différentes espèces récoltées. Il semblerait que les retours d'analyses n'aient pas été au rendez-vous car dans ses archives que ses filles Line et Valérie m'ont confiées, je n'ai hélas trouvé aucun document attestant de ces retours, ni le moindre brouillon de rédaction d'une telle synthèse.
   La déliquescence du GRB, puis peut-être l'étude de Philippe VERVIER sur l'hydrologie des peuplements aquatiques souterrains (1984-1988) [voir menu "Scientifique - Thèses - Vervier-1988"] dont Pierre avait tous les rapports, peut expliquer son découragement et la non rédaction de documents de synthèse.
    Aurait-il pu aussi détruire les documents amorcés ?

 

   Si la biologie reste donc une déception, il faut reconnaître à Pierre SLAMA son important travail d'animation et d'organisation du GRB, notamment la mise en œuvre de la topographie de Foussoubie et de quelques autres cavités, l'installation d'un laboratoire sur le terrain et surtout les colorations.

   Pierre SLAMA travaille dans une entreprise sous-traitante de l'armée à l'entretien des appareils de mesure électro-mécaniques. C'est un auto-dicdate en biologie depuis son adolescence.
   D'abord éclaireur à Levallois-Perret avec Marius ZMUDA et Philippe OTT d'ESTEVOU, dès l'adolescence, Pierre et Marius sillonnent en mobylette le nord de l'Italie et quelques régions de France à la recherche d'insectes. Plus tard, ils sont membres du Spéléo-Club de la Seine (Paris) puis du Spéléo-Club de Lutèce (Paris) et associent déjà les membres de ces clubs à leurs travaux dans un regroupement informel dénommé Groupe de Recherches Biospéléologiques.
   Mon premier contact avec Pierre remonte à 1968 à propos d'observations de chauves-souris en Bretagne. Nous étions alors lui, Paul Cario et moi, adhérents au CINB (Club International des Naturalistes Buchois, près de Rouen) qui diffusait les observations de ses membres dans son bulletin de club. Pierre vint alors en Bretagne voir cette ancienne galerie de mine. Paul ayant démarré sa vie professionnelle (métallier) et plus autonome financièrement put se rendre à Foussoubie en 1970. Ce n'est qu'en 1973 que Paul et moi purent aller en Ardèche et nous associer au GRB de Pierre et à l'étude de Foussoubie.
   Le GRB est un groupe informel [sans statut juridique] associé à d'autres cubs spéléologiques (SCL, MASC) ; les études scientifiques entrainent des frais financés par certains membres. Pierre en est l'animateur incontournable et lance la plupart des initiatives : relevés biologiques, topographie au 1/500 de Foussoubie (l'ancienne n'était qu'au 1/2500), colorations, installation d'un laboratoire sur place…
   Les personnes de caractère ont parfois des détracteurs et au fil des années, un certain nombre de collaborateurs s'écartent de la route du GRB. Après le départ (forcé ?) de Michel MORAND de la présidence du SCL, ce club abandonne Foussoubie et le GRB devient alors un véritable club spéléo affilié à la FFS. Depuis le début du GRB, les péripéties sont contées dans les INFOS GRB [pas encore en ligne], circulaires sans périodicité précise réalisées par Pierre. A partir de 1980, il regroupe dans les DOSSIERS TECHNIQUES [voir menu "Publications" - "1980-1982 GRB Liaisons - DT"] les informations réunies par cavités, d'abord de petites cavités étudiées pour comparaison de leur faune dans le secteur d:e Foussoubie et au-delà [DT1 et DT2]. Un document plus vaste sur Foussoubie est bien sûr dans tous les esprits.
   Dans Foussoubie, il faut désormais plonger, ne fut-ce que pour topographier ce qui avait déjà été exploré. Pierre n'en est pas. Les nouvelles explorations m'amènent à vouloir en rendre compte dans un bulletin plus officiel et régulier : GRB LIAISONS, semestriel et avec numéro ISSN [voir menu "Publications" - "1980-1982 GRB Liaisons - DT"]. Quand je souhaite y associer les Dossiers Techniques et malgré la décision collégiale du club, Pierre Slama boycotte ce bulletin et crée l'ERB (Équipe de Recherches Biospéléologiques), ce qui entraine ma démission et la fin du GRB sur Foussoubie.
   Par la suite, l'ERB reste inexistante. Le GRB continue à exister via Jacques Chedhomme, deux numéros de GRB Liaisons réalisés par Bertrand VALENTIN paraissent encore [n°16/1988 et n°17/1988, le projet était de combler les n°5-15 par des flash-backs] mais Foussoubie en est absent.
   Pierre continue à fréquenter tous les étés la ferme des Peschaire, puis un terrain qu'il a acheté à proximité avec sa femme Mylène, longtemps secrétaire du GRB, mais les activités spéléologiques et biologiques disparaissent.
    Mylène est décèdée en 2007 et Pierre en 2010.

Station "Mercure"


SLAMA Pierre (1974) Station "Mercure", plan
[Mis en ligne 05.12.17 - xxx téléchargements au 30.11.2017]

   Une grande idée de Pierre fut d'installer près de l'entrée de la Goule, une station laboratoire pour abriter des appareils de mesure notamment météo mais aussi de mesure automatique du débit de la rivière La Planche.
   Pierre n'hésitait pas à contacter des entreprises pour se faire aider. Il put ainsi avoir des appareils de mesure (pompe Draeger par exemple) et permit le prêt en 1978 d'un compresseur de bouteilles de plongée dont j'avais assuré le transport de Paris en Ardèche, puis retour via la Bretagne pour pouvoir en profiter au maximum ! Il obtint ainsi à petit prix une "remorque" mise en service le 18.04.1962 par Géoservices et rachetée le 11.04.1973.
   Après des travaux d'aménagement sur le site de Géoservices à Clamart (92) du 12.04.73 au 28.06.73, elle fut acheminée gratuitement (7.70x2.40 m) en Ardèche par transport spécial par la société Tailleur. Durant l'été 73, elle servit essentielement de bureau pour la topographie.
   Le matériel électronique fut opérationnel en mars 1974 et le matériel physico-chimique en août 1974. La station météo fonctionna plusieurs mois, c'est Daniel Chochod, récemment installé en Ardèche, qui passait régulièrement changer les feuilles d'enregistrement pour les expédier à Pierre. Dans les années 70, nous ne disposions évidemment pas des perfectionnements apportés par l'informatique ! Je n'ai retrouvé dans les archives de Pierre qu'un seul graphique intitulé "Météo & Hydrogéologie" illustrant les relevés du 8 au 17 novembre 1975.


Photo LE ROUX Patrick (1976)
Station "Mercure" sur le terrain des Peschaire.

NDLR : La zone de camping "sauvage" de l'époque, ainsi que le champ de vigne à droite, sont devenus depuis la fin des années 80 le camping de la Goule créé par Robert et Julie Peschaire. Leur fille Isabelle a pris le relai depuis leur retraite.


SLAMA Pierre (1975) Relevés météo zone de Foussoubie du 8 au 17 novembre 1975.
  Document
Relevés météo
Foussoubie

(8 au 17 novembre 1975)
Mis en ligne xxx téléchargements
05.12.2017 au 30.11.2017
   La mesure des débits et la distance entre ce laboratoire et l'entrée de la Goule (une bonne centaine de mètres) posa des problèmes techniques qui ne furent jamais résolus.
   La caravane fut finalement revendue et installée l'été sur la plage du camping de l'UASPTT des Blachas comme bureau d'accueil et de location de canoés. Pendant les crues, elle pouvait être remontée en "hauteur".
  

COLORATIONS

mai 1971

SLAMA Pierre et all. (1974) SCL-SCS-GRB-MASC Coloration Rieussec mai 1971. dans Les nouvelles du MASC n°7 (1974) ; Montélimar Archéo Spéléo Club {n.p. (48p.) ; article 15p. dont 5p. de topos ou illustrations et 1p. tableau}

 

  Article
Les nouvelles du MASC
n°7 (1974)
Mis en ligne 481 téléchargements
19.09.2013 au 30.11.2017

   Cette coloration est menée en collaboration avec plusieurs clubs : le GRB de Pierre Slama encore au SCS, le SCL qui finance les produits de la coloration et le MASC plus proche sur le terrain. La coloration de la perte du Rieussec est positive aux résurgences Mére et Diaclase sous la grotte de la Chaire, négative à la source du Bœuf et à l'évent de Foussoubie.

SLAMA Pierre (1971) Photo montage parnoramique de la falaise de la grotte de la Chaire.

mars 1975

SLAMA Pierre, DUMAS René et all. (1975) GRB-MASC Coloration de Fonsubit mars 1975. dans
- Infos GRB (août 1975) ; Groupe de Recherches Biospéléologiques
- Les nouvelles du MASC n°8 (1975) ; Montélimar Archéo Spéléo Club
{n.p. (24p.), 11 articles}

  Article
Infos GRB (août 1975)
Les nouvelles du MASC

n°8 (1975)
Mis en ligne 389 téléchargements
19.09.2013 au 30.11.2017

   Coloration GRB à la fluorescéine déclenchée avec retard et ruisseau de la Goule en décrue, l'opération est alors relayée par René Dumas du MASC avec du bichromate dont la réponse est réputée plus rapide.
   Évent positif pour les deux colorants. Vanmale n'a pas été controlée.

SLAMA Pierre (1975) Courbes fluo et bichromate
de la coloration de Fonsubit (mars 1975).

avril 1976

SLAMA Pierre (1977) Goule de Foussoubie - Deuxième coloration du 14 au 25 avril 1976. dans Infos GRB 76/77 (1977) ; Groupe de Recherches Biospéléologiques {p.1/6, 2 articles}

  Article
Infos GRB
76/77
p.1/6
Mis en ligne 685 téléchargements
19.09.2013 au 30.11.2017

   Coloration en forte décrue, les sorties ne sont positives qu'après le départ des équipiers. Par la suite, les relevés à vue sont positifs à l'Évent mais restent négatifs à la source de Vanmale. Profitant de la forte décrue, le ruisseau se perd au Dernier Lac et le colorant est présent au siphon 15.

novembre 1976

SLAMA Pierre et all. (1977) Coloration de Fontsubit du 11 au 14-11-1976. dans Infos GRB 76/77 (1977) ; Groupe de Recherches Biospéléologiques {p.42/59, 6 articles}

  Article
Infos GRB
76/77
p.42/59
Mis en ligne 652 téléchargements
19.09.2013 au 30.11.2017

   Principale coloration du système de Foussoubie et de la perte du Rieussec avec le concours du 45e Régiment de Transmission de Montélimar pour les relevés.
   Pendant la coloration, une pluie torrentielle déclenche une crue importante qui dans la nuit met en charge la sortie principale de l'Évent. Fluorescéine et bichromate sortent en masse à l'Évent avec des vitesses comparables. Un pic de fluo est aussi perçu à la source de Vanmale.
   Menée en parallèle, la coloration de la perte du Rieussec sort en masse aux résurgences Mère et Diaclases et est aussi détectée dans la Salle Amie de la grotte de la Chaire qui servirait donc de zone tampon. Le Rieussec n'a pas été affecté par les pluies torrentielles côté Goule.


SLAMA Pierre (1976) Courbes fluo et bichromate
de la coloration de Fontsubit (novembre 1976).


J.D. (14 novembre 1976) Opération bio-spéléo-armée à la Goule de Foussoubie. dans Le Dauphiné Libéré.

 

TOPOGRAPHIES

   Un autre mérite de Pierre SLAMA aura été l'initiative de refaire une topographie plus détaillée de Foussoubie. Cela ne signifie pas du tout que l'ancienne topographie au 1/2500 était mauvaise, mais elle ne permettait pas d'y noter de façon précise la position des relevés biologiques.
   Pierre démarre donc en 1972 la topographie de la zone d'entrée de Foussoubie, jusqu'à l'extrémité des chenaux. La coupe est mise au propre par Philippe Ott d'Estevou en 1972 et le plan par Pierre Slama en 1974.

   Dès mon arrivée l'été 1973 et afin de mieux se consacrer à la biologie, il me confie la responsabilité des topographies.
   Ce travail de longue haleine prendra un dizaine d'années pendant lesquelles Pierre fera les relevés d'un bout de la galerie SCUCL en 1974, la galerie SSN Aval Est en 1975 puis ceux de l'évent de Foussoubie, car côté Goule, on passait dans les zones humides et les siphons.

   Parmi les autres topographies dont il faut lui attribuer le mérite, des grottes de la région :
- grotte de Baumas (1972)
- avens I & II de la Roche des Fées (197x)
- grotte Pradier (1976)
- grotte de l'Ours (1977)
- grotte du Déroc (1978)
- grotte de Louoï (1979)
- baume de Saint-Arnaud (1979)
- aven de la Forestière (1981)
- grotte Flandin (1986)
et d'autres au développement plus modeste.

NDLR : Tous les plans ne sont pas encore scannés ou nettoyés.


Grotte Pradier 1/200
SLAMA Pierre (septembre 1976)

  Plan
Plan GRB F07030
Grotte Pradier
(1976)
Mis en ligne 584 téléchargements
23.09.2013 au 30.11.2017

Aven de la Forestière 1/200
SLAMA Pierre et all. (août 1981)

  Plan
Plan GRB F07061-1
Aven de la Forestière
(partie touristique)
(août 1981)
Mis en ligne xxx téléchargements
05.12.2017 au 30.11.2017


Goule de Foussoubie, coupe entrée 1/500
Construction géométrique SLAMA Pierre, mise
au propre OTT D'ESTEVOU Philippe (août 1972)

  Plan
Plan GRB F07013
(août 1972)
Mis en ligne xxx téléchargements
05.12.2017 au 30.11.2017


Goule de Foussoubie, plan entrée 1/500
SLAMA Pierre (juillet 1974)

  Plan
Plan GRB F07020
SLAMA
(1974)
Mis en ligne 46 téléchargements
13.07.2017 au 30.11.2017


Goule de Foussoubie, galerie SSN Aval Est
SLAMA Pierre (1975)

  Plan
Plan GRB F07013
(août 1972)
Mis en ligne xxx téléchargements
05.12.2017 au 30.11.2017


Évent de Foussoubie 1/300
SLAMA Pierre (octobre 1977)

  Plan
Plan GRB F07036
Évent de Foussoubie
(août 1977)
Mis en ligne 41 téléchargements
13.07.2017 au 30.11.2017