FOUSSOUBIE et autres cavités voisines (Ardèche, France)                              www.foussoubie.fr

 

 

PAGE : Mise en ligne 19.11.2017 - Mise à jour 05.12.2017 - 32 visites   au 30.11.2017

OTT D'ESTEVOU Philippe
Synthèse de sa participation à l'étude scientifique
du réseau de Foussoubie et de son secteur
Patrick LE ROUX


1973

OTT D'ESTEVOU Philippe (1973) Compte-rendu Géologique. dans Infos GRB (mars 1973) ; Groupe de Recherches Biospéléologiques {38p., 9 planches photos, 2 cartes}

  Document
Infos GRB
Compte-rendu Géologique
(mars 1973)
Mis en ligne 6 téléchargements
19.11.2017 au 30.11.2017

   Philippe OTT D'ESTEVOU est géologue après des études 1966-1969 à l'IGAL (Institut Géologique Albert de Lapparent, Cergy, Val d'Oise).
   Au moment de sa participation à l'étude du réseau de Foussoubie, il est technicien pétroles, VRD à Géoservices Clamart (1969-1975). De 1975 à 1980, il finalise sa formation à l'IGAL par un Doctorat puis y devient enseignant-chercheur puis directeur adjoint. De 2006 à 2009 (fusion IGAL-ISAB), il dirige les relations entreprises à La Salle - Beauvais. Depuis son départ en retraite en 2009, il est formateur en géologie sous statut auto entrepreneur.

   Phiippe Ott d'Estevou était membre des éclaireurs avec Pierre Slama et Marius Zmuda sur le secteur de Levallois-Perret. Sa participation à l'étude du secteur de Foussoubie est courte. Sur le terrain, en août 1972, il met au propre la coupe de la goule de Foussoubie (plan GRB F07013), fait les analyses géologiques en 1972 et début 1973 puis réalise un seul compte-rendu daté du 26 mars 1973. Pour ma part, ayant démarré la spéléologie à Foussoubie en juillet-août 1973, je ne l'ai jamais croisé.

   Dans son avant-propos, Philippe Ott d'Estevou résume son intervention ainsi :
« Le but des comptes-rendus géologiques est de centraliser les renseignements, tirer des conclusion sommaires, poser de nouveaux problèmes […]. Ce travail n'a d'existence au sein du G.R.B. que par son impact sur la Biologie des Faunes cavernicoles. […] Le choix de la Goule de Foussoubie est dû à son intérêt zoologique, à sa grande pénétrabilité, à 'étendue de son réseau, à sa complexité, résultat des vicissitudes du temps et, nous espérons, enregistrements de ces avatars. »
« Dans les C.R. à venir, l'équipe "Géologie" du G.R.B. [Jacques CHEDHOMME et Philippe OTT D'ESTEVOU] s'efforcera d'aller au-delà de l'échantillonnage, le but de ce travail étant la confection de cartes au 1/5000°, et une tentative d'explication de la génèse de la Goule de Foussoubie, et de son fonctionnement actuel. »

   Les échantillons analysés dans le document proviennent d'une part de la surface (connaissance des différents étages encadrant le réseau de Foussoubie) et d'autre part du sous-sol (sables, argiles…) pour établir leur provenance, leur genèse. Ces échantillons ont été prélevés par Pierre Slama en août et novembre 1972 et janvier 1973 (partie 1, p.8/28) et par Jacques Chedhomme en janvier 1973 (partie 2, p.29/38). Les analyses des échantillons ont été réalisées sous la responsabilité de Philippe Ott d'Estevou.
   Si alors d'autres comptes-rendus étaient envisagés, aucun ne semble avoir été réalisé.

   La coupe de la zone d'entrée de la Goule de Foussoubie [plan F07013 du GRB] a été mise au propre par Philippe OTT D'ESTEVOU en août 1972 d'après les relevés topographiques de Mireille Gaujoux, Michel Vigier, Louis Houssais et Pierre Slama et une construction géométrique de Pierre Slama.
  Document
Plan GRB F07013
Coupe 1/500 de la zone d'entrée
de la goule de Foussoubie

(août 1972)
Mis en ligne xxx téléchargements
05.12.2017 au 30.11.2017